Lourdes : les commerçants d'articles religieux en colère

La ville de Lourdes (Hautes-Pyrénées) a décidé de mettre en vente 66 boutiques qu'elle loue à des commerçants. Ces magasins proposent des articles religieux et sont disposés autour du sanctuaire. Les locataires s'inquiètent.

FRANCE 2

Lourdes (Hautes-Pyrénées), ville de prière et grand centre commercial, avec toutes ses boutiques d'articles religieux et de souvenir. Reproductions de la vierge, cierges, flacons pour rapporter de l'eau de la grotte, les touristes n'y coupent pas. 66 boutiques, appelées "bancs de Lourdes", sont au cœur d'une polémique : la mairie, propriétaire, veut les vendre. Les locataires seront prioritaires pour les acheter.

Augmenter la fiscalité ?

Dans les conditions de location de ces espaces commerciaux, le locataire devait entretenir le local. Cet accord de location a été rendu caduc par la loi Pinel. La mairie de Lourdes se retrouve avec des bâtiments vétustes, sans avoir les moyens de les rénover. "Je serai obligée, j'en suis certaine, d'augmenter la fiscalité de tous les Lourdais, pour les 66 bancs de la grotte", pense la maire de Lourdes Josette Bourdeu.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ville de Lourdes (Hautes-Pyrénées) a décidé de mettre en vente 66 boutiques qu\'elle loue à des commerçants. Ces magasins proposent des articles religieux et sont disposés autour du sanctuaire. Les locataires s\'inquiètent.
La ville de Lourdes (Hautes-Pyrénées) a décidé de mettre en vente 66 boutiques qu'elle loue à des commerçants. Ces magasins proposent des articles religieux et sont disposés autour du sanctuaire. Les locataires s'inquiètent. (FRANCE 2)