Lourdes : quel est le processus qui mène à la reconnaissance, par l'Eglise catholique, d'une guérison "miraculeuse" ?

Après dix ans d'enquête, l'Église catholique reconnaît la guérison miraculeuse de Bernadette Moriau après un pèlerinage à Lourdes. Mais comment fait l'Eglise pour enquêter dans ce genre de cas ?

Voir la vidéo
Francetv info
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un nouveau miracle aurait eu lieu à Lourdes (Hautes-Pyrénées), selon l'Église catholique. Bernadette Moriau ne marchait plus depuis des années. Après dix ans d'enquête, l'Église reconnaît sa guérison miraculeuse après un pèlerinage à Lourdes. Mais comment fait l'Eglise pour enquêter dans ce genre de cas ? Cela prend des années, car la guérison doit être durable, instantanée et complète. Le pèlerin voit d'abord un médecin, puis plusieurs autres médecins de la commission des constatations médicales de Lourdes. Ensuite, le dossier est présenté au comité médical international : 33 médecins spécialistes du monde entier qui votent pour ou contre. L'évêque de Lourdes copréside l'assemblée, mais ne vote pas. Enfin, l'Église fait l'annonce publique.

70 guérisons miraculeuses reconnues

Aujourd'hui, les candidats au miracle restent nombreux. "Aujourd'hui, par exemple, sans trahir le secret professionnel, avec mes confrères je travaille sur une bonne quinzaine de dossiers de guérison qui, un jour ou l'autre, aboutiront peut-être à une guérison inexpliquée", confie le docteur Alessandro de Franciscis, du bureau des constatations médicales de Lourdes. Depuis 135 ans, sur 7 400 dossiers ouverts, seuls 70 ont abouti.

Des personnes assistent à la messe dans des fauteuils roulants, le 16 mai 2012, à Lourdes (Hautes-Pyrénées). 
Des personnes assistent à la messe dans des fauteuils roulants, le 16 mai 2012, à Lourdes (Hautes-Pyrénées).  (CALLE MONTES / PHOTONONSTOP / AFP)