Grenoble : le conseil municipal va délibérer sur l'autorisation du burkini dans les piscines municipales

Publié
Grenoble : le conseil municipal va délibérer sur l'autorisation du burkini dans les piscines municipales
Article rédigé par
N.Coadou, N.Josso, F3 Alpes - France 2
France Télévisions

À Grenoble, dans l'Isère, le conseil municipal va délibérer, lundi 16 mai, sur l'autorisation du burkini dans les piscines municipales. Si elle est votée, le préfet de l'Isère menace de saisir le tribunal pour annuler la mesure.

C'est un vêtement qui ne cesse de cristalliser le débat. Le burkini pourrait bientôt être autorisé dans les piscines municipales de Grenoble (Isère). Dans les rues de la capitale des Alpes, la question divise. "Je suis contre", témoigne une habitante. "Je trouve ça super", assure une autre. Cette autorisation du burkini sera l'objet d'une délibération du conseil municipal, lundi 16 mai. D'un côté, des associations citoyennes, certaines militantes féministes, et surtout le maire de Grenoble Éric Piolle (Europe Écologie-Les Verts), souhaitent que la piscine soit accessible à toutes, peu importe la tenue.

La préfecture de l'Isère saisira le tribunal en cas d'autorisation

L'opposition est contre, ainsi que certains membres de la majorité. "Le retour de la religion dans l'espace public et dans le débat politique n'est pas une bonne chose", estime Jérôme Lordanoff, secrétaire national adjoint d'Europe Écologie-Les Verts. La préfecture de l'Isère a d'ores et déjà annoncé qu'elle saisirait le tribunal administratif pour faire annuler une éventuelle autorisation du burkini.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.