Justice : des policiers de Rouen condamnés pour des propos racistes

Publié Mis à jour
Justice : des policiers de Rouen condamnés pour des propos racistes
franceinfo
Article rédigé par
Maëlle Lecointre, Emmanuel Urtado, Envoyé Spécial, Police : les messages de la haine - franceinfo
France Télévisions

Vendredi 5 novembre, des policiers de Rouen (Seine-Maritime) ont été condamnés à des amendes pour avoir tenu des propos racistes, notamment à l’encontre d’un collègue, Alex, qui se dit "choqué".

Des propos racistes et particulièrement violents. Alex, policier de 43 ans, a déposé plainte contre six collègues, particulièrement actifs sur un groupe WhatsApp dont il a pris connaissance en janvier 2019. Dedans, il lit notamment : "J’ai horreur des noirs et qui plus est des gays, alors les deux mélangés, quelle horreur". Il découvre alors des propos racistes, sexistes, homophobes et antisémites venant de ces policiers de Rouen (Seine-Maritime).

Des amendes de 150 à 1 000 euros

Alex, policier noir, est directement visé. "Voir qu’on pouvait tenir des propos sur moi, c’est inimaginable, ça m’a choqué, ça m’a retourné le bide", répond-il, très touché. En octobre 2020, cinq des six collègues ont été révoqués de leurs fonctions. Le directeur général de la police nationale évoque de son côté des cas isolés. Les anciens collègues d’Alex ont été condamnés à des amendes de 150 à 1 000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.