Marseille : quatre détenus des Baumettes s'évadent à un feu rouge

Quatre détenus de la prison des Baumettes à Marseille (Bouches-du-Rhône) ont profité d'un transfèrement entre le tribunal et la prison pour s'évader lundi 14 octobre, alors que le fourgon cellulaire s'arrêtait à un feu rouge.

FRANCE 3

Ils ont réussi à s'échapper d'un fourgon pénitentiaire lors d'un transfèrement entre le tribunal de Marseille (Bouches-du-Rhône) et la prison des Baumettes. Des détenus ont forcé la porte du véhicule et se sont fait la belle lundi 14 octobre. Une évasion rocambolesque en plein centre-ville de Marseille peu avant 19 heures. À l'arrivée, au moment de compter les détenus, il manquait quatre personnes. L'un des treize autres raconte même qu'ils leur ont proposé de les suivre, mais il a préféré, selon lui, refermer la porte derrière eux.

Un manque de moyens ?

Comment les trois policiers de l'escorte, installés à l'avant du véhicule, ne se sont-ils pas rendu compte de l'évasion ? Selon un syndicat, ce n'est pas vraiment étonnant. "Il y a encore quelques années, vous aviez derrière le camion cellulaire une escorte policière. Vous aviez aussi du personnel pénitentiaire dans le camion. Aujourd'hui vous avez trois policiers", explique Bruno Bartoccetti, secrétaire régional du syndicat Unité SGP Police-FO. Il relève également un fourgon obsolète.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre pénitentiaire des Baumettes, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 26 octobre 2018.
Le centre pénitentiaire des Baumettes, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 26 octobre 2018. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)