Drôme : à Valence, un détenu jette de l'huile brûlante sur des surveillants

Deux surveillants se se sont vu prescrire une journée d'incapacité temporaire de travail (ITT).

La maison d\'arrêt de Valence. 
La maison d'arrêt de Valence.  (STÉPHANE MARC / MAXPPP)

Un détenu de la maison centrale de Valence, dans la Drôme, a jeté de l’huile brûlante sur un surveillant, mardi 1er janvier vers 10h30, indique mardi un communiqué du syndicat SNP-FO. Deux agents pénitentiaires ont été transportés à l’hôpital. Ils se sont vu prescrire une journée d'incapacité temporaire de travail (ITT).

Au moment de l’ouverture de la cellule mardi matin, le détenu a jeté de l'huile brûlante au niveau du bas-ventre et des jambes d’un surveillant, précise le syndicat. L'agent a également été blessé à la main par une lame de rasoir alors qu'il tentait de le maîtriser. L'un des autres agents présents a reçu un coup à la tempe. 

Le détenu placé en quartier disciplinaire 

Les agents ont pu maîtriser le détenu en attendant l'arrivée des renforts, via les équipes locales d’appui et de contrôle (ELAC). Le détenu a été ensuite placé en quartier disciplinaire.

Le bureau local Force Ouvrière du centre pénitentiaire de Valence "condamne de tels actes de violence et exige une sanction à la hauteur des dommages causés" envers les agents blessés. Le syndicat demande "le transfert de ce détenu à l'issue de sa peine au quartier disciplinaire".

Le prisonnier n'est ni radicalisé ni particulièrement signalé, selon la DAP, qui précise que "la veille, le détenu était tendu car il contestait les conditions d'accès à la laverie pour laver son linge"