VIDEO. "C'était bien de se mettre à leur place" : des employés d'un Ehpad échangent leur rôle avec des résidents

Les salariés de l'Ehpad de Neussargues (Cantal) ont tourné une vidéo dans laquelle les personnes âgées jouent le rôle des soignants, et vice-versa. 

Capture d\'écran de la vidéo réalisée par Sophie Lombard, aide-soignante au sein de l\'Ehpad de Neussargues (Cantal), et diffusée sur YouTube le 9 février 2018. 
Capture d'écran de la vidéo réalisée par Sophie Lombard, aide-soignante au sein de l'Ehpad de Neussargues (Cantal), et diffusée sur YouTube le 9 février 2018.  (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Une personne âgée jouant la cuisinière, une résidente faisant la toilette d'une jeune salariée, un retraité prenant la tension d'une soignante... Les équipes de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Neussargues (Cantal) n'ont pas manqué d'imagination au cours des derniers mois. Depuis juillet, les différents personnels de cet Ehpad se sont mobilisés pour tourner un clip avec leurs résidents en inversant leurs rôles. La vidéo, diffusée vendredi 9 février sur YouTube, a déjà été vue plusieurs milliers de fois. 

"Je suis un peu dépassée !", réagit avec le sourire Sophie Lombard, aide-soignante au sein de l'Ehpad et réalisatrice de la vidéo, pour franceinfo. "On ne s'attendait pas à un buzz pareil ! Tout le monde est très surpris." "C'était pour s'amuser, je ne pensais pas que ça allait prendre autant d'ampleur !", abonde Véronique Martres, directrice de l'établissement.

Pendant sept mois, Sophie Lombard, salariée de l'Ehpad depuis dix ans, a tourné avec son téléphone portable des petites scènes dans lesquelles résidents et personnels jouent le rôle de l'autre. Sur les airs de Magic in the air de Magic System et Chawki, on aperçoit ainsi une retraitée décrochant le téléphone, bordant ou donnant à manger à une salariée. Personnels et résidents dansent également ensemble, avec (parfois) une bière à la main. Au total, près de la moitié des équipes et des 32 personnes âgées vivant au sein de cet Ehpad ont joué le jeu, précise Sophie Lombard à franceinfo. 

"Tout le monde a dit oui"

L'idée a émergé au début de l'été dernier, relate l'aide-soignante à l'origine de la vidéo. "Au mois de juin, il y a eu un clip avec les résidents et des enfants de l'école voisine, dans lequel ils chantaient, racontaient des histoires", se remémore Sophie Lombard. "Nous nous sommes dits, pourquoi ne pas le faire en tant que soignants ?" 

L'idée, c'était de montrer que nous aussi, nous serons bientôt à leur place.Sophie Lombard, aide-soignante à l'Ehpad de Neussargues (Cantal)à franceinfo

"C'était bien de se mettre à la place des résidents", poursuit Véronique Martres. "En tant que directrice, j'entends souvent l'idée selon laquelle les petites structures comme la nôtre ne devraient pas exister. Avec cette vidéo, nous avons voulu montrer que nous sommes aussi des lieux de vie, qui peuvent être chaleureux." 

Sur les quelque 30 salariés que compte la résidence, plusieurs aides-soignants, auxiliaires de vie et cuisiniers ont ainsi pris part à l'initiative. "Tout le monde a dit oui, il n'y a eu aucune réticence", relate Sophie Lombard. "C'est aussi un clin d'œil à notre travail", poursuit l'aide-soignante, sans toutefois lier la vidéo au récent mouvement de grève pour dénoncer le manque de moyens et les conditions de travail dans les Ehpad. "Malgré le travail, on arrive à avoir le sourire !", insiste-t-elle. 

Les résidents de l'Ehpad de Neussargues, âgés en moyenne de 90 ans, ont eux aussi apprécié l'idée. Les salariés de l'établissement les ont pourtant quelque peu pris de court. "On leur a enfilé des blouses, puis on leur a expliqué qu'ils allaient jouer notre rôle. Ils ont tous bien joué le jeu !, sourit Sophie Lombard. Les familles qui ont vu la vidéo nous disent que c'est génial, poursuit-elle. Et qu'on a dû bien s'amuser."