Ehpad : le scandale Orpea libère la parole

Publié Mis à jour
Ehpad : le scandale Orpea libère la parole
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Jacquet, A. Zouioueche, A. Etienne, E. Rassat, E. Daeschler, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Depuis les révélations scandaleuses sur le groupe Orpea, les langues se délient chez les pensionnaires et leur entourage. 

Depuis deux semaines, le 3977 n’arrête pas de sonner. Cette plate-forme d’écoute est dédiée aux maltraitances envers les personnes âgées. Le scandale Orpea a libéré la parole. Une vague de témoignages sans précédents. Les écoutants anonymes gèrent trois fois plus de dossier qu’à la même période il y a un an. "Ils hésitaient peut-être à en parler en se disant que c’était normal, mais maintenant ils osent", explique l’une des standardistes. 

Des néglicences inadmissibles

Pour Geneviève, la polémique autour des établissements Orpea a réveillé de mauvais souvenirs. Pendant trois ans, sa mère a résidé dans un Ehpad du groupe près de Strasbourg (Bas-Rhin). "Les seaux d’aisance n’étaient plus vidés, les soins n’étaient quasiment jamais réalisés et les médicaments, elle les avait un jour sur deux", explique-t-elle. Interrogé, le groupe Orpea parle d’"un phénomène isolé".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.