Patrick Cohen reproche à Daniel Schneidermann d'avoir nourri la "haine antisémite" à son encontre

L'animateur de France Inter, ciblé par Dieudonné, critique une chronique publiée par le journaliste dans "Libération" en mars 2013 l'accusant de tenir une "liste noire d'invités".

Le journaliste de France Inter Patrick Cohen durant une conférence de presse à la Maison de la radio à Paris, le 28 août 2013.
Le journaliste de France Inter Patrick Cohen durant une conférence de presse à la Maison de la radio à Paris, le 28 août 2013. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Pour lui, tout a commencé par une chronique dans Libération. L'animateur de la matinale de France Inter Patrick Cohen accuse le journaliste Daniel Schneidermann d'avoir nourri "la haine antisémite" à son encontre, dans une tribune publiée dans Le Nouvel Observateur, jeudi 6 février.

Dans la chronique mise en cause par Patrick Cohen, publiée en mars 2013, Daniel Schneidermann revenait sur le face-à-face entre le présentateur Frédéric Taddeï et le journaliste de France Inter dans "C à vous", sur France 5. A l'époque, Patrick Cohen avait reproché à l'animateur de "Ce soir ou jamais" d'inviter des "cerveaux malades", parmi lesquels Dieudonné, sur son plateau. Daniel Schneidermann y voyait l'existence d'une "liste noire d'invités" établie par Patrick Cohen.

Patrick Cohen ciblé par Dieudonné

L'homme de radio y voit l'origine des attaques Dieudonné contre sa personne. En décembre, un reportage de "Complément d'enquête" sur France 2 montrait l'humoriste s'en prendre au journaliste, lors d'un spectacle à Paris.

L'intéressé estime que la chronique de Daniel Schneidermann, neuf mois plus tôt, a mis "le feu à la 'fachosphère'" : "Pour m’avoir ainsi désigné comme l’une des incarnations du 'lobby sioniste', celui qui muselle les médias et empêche de 'casser du juif' tranquillement, vous êtes devenu l’un de leurs héros, l’idiot utile du 'dieudonnisme'."

Daniel Schneidermann répond

"Que savez-vous de mes convictions, de mes origines, de ma confession, de mes croyances, demande Patrick Cohen à Daniel Schneidermann. Depuis que j'ai l'âge d’être citoyen, je n’ai jamais ressenti ni manifesté d’appartenance à aucune autre communauté que celle de la République."

Daniel Schneidermann a répondu dans la foulée sur son site Arrêt sur images. "Sur le fond", il maintient ses propos sur Patrick Cohen, assurant que sa critique était uniquement "professionnelle". "Vous ne me reprochez pas seulement de vous avoir critiqué. Vous me reprochez de vous avoir critiqué en tant que Juif, estime le journaliste. Cette manière de brandir son étoile jaune en bouclier, je vous le dis, c'est infâme." La polémique n'est sans doute pas terminée entre les deux hommes.