Prix de l’électricité : EDF en difficulté après les annonces du gouvernement

Publié Mis à jour
Prix de l’électricité : EDF en difficulté après les annonces du gouvernement
France 3
Article rédigé par
S. Feydel, A. Guin, J-L. Boulesteix, C. Gindre - France 3
France Télévisions

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a indiqué que la hausse des prix de l’électricité ne dépassera pas 4% en 2022. Pas vraiment une bonne nouvelle pour EDF, qui traverse déjà une mauvaise passe.

Pour limiter la hausse des prix de l’énergie, EDF doit brader son électricité à ses concurrents. L'entreprise est déjà obligée de leur vendre une partie de sa production à bas coût, mais le gouvernement veut augmenter ce volume de 20%. Coût de la mesure pour la firme : environ 8 milliards d’euros. Une somme qui va peser lourdement sur ses finances. 

Problèmes techniques

Autre mauvaise nouvelle pour le groupe : de nouveaux problèmes techniques ont été détectés dans certaines centrales. En tout, ce sont dix réacteurs sur les 56 que compte le parc qui sont à l’arrêt. EDF a dû revoir à la baisse sa prévision de production nucléaire pour 2022. Une situation qui pourrait se reproduire à l’avenir, selon la CGT. Pour ne rien arranger : un nouveau retard a été annoncé mercredi 13 janvier pour la mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche). Le surcoût est estimé à 300 millions d’euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.