Nucléaire : un rapport qui inquiète

Cinq mois d'enquête pour un résultat inquiétant : la commission parlementaire sur le nucléaire vient de rendre ses conclusions. Centrales vieillissantes, recours excessif à la sous-traitance, risque terroriste... Pour nos parlementaires, la France n'est pas à l'abri d'une catastrophe nucléaire.

Voir la vidéo
FRANCE 3

La commission parlementaire sur le nucléaire vient de rendre ses conclusions après cinq mois d'enquête, et elles sont inquiétantes. Si l'on se souvient de la catastrophe de Fukushima en 2011, plus récemment, des intrusions sur des sites nucléaires français ont été constatées. Il y a deux jours, un drone de Greenpeace déguisé en Superman est venu s'écraser sur la centrale du Bugey (Ain). Cette question de la sécurité est sérieusement pointée du doigt par les parlementaires dans leur rapport : ils réclament plus de gendarmes sur les sites, des convois de déchets plus discrets, ainsi que le floutage des images aériennes sur les sites de géolocalisation.

75% des installations ont dépassé leur durée de vie

Autre problème que soulève ce rapport : la sous-traitance. En effet, EDF confie 80 % de la maintenance à des sociétés extérieures. Cette commission parlementaire d'enquête sur le nucléaire a visité une dizaine de centrales et le constat est sans appel : les 3/4 des installations ont dépassé leur durée de vie initialement fixée à 30 ans. Certaines sont dans un état de vétusté jugé inquiétant. Les députés demandent un calendrier précis de fermeture des réacteurs vieillissants et de leur démantèlement.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Cattenom, en Lorraine. 
La centrale nucléaire de Cattenom, en Lorraine.  (PATRICK HERTZOG / AFP)