Nantes : mort suspecte de trois patients sous chimiothérapie

Trois patients du CHU de Nantes, sous chimiothérapie, sont décédés de façon suspecte, entre le 10 et le 13 novembre.

France 3

Les quatre patients, tous adultes, étaient traités au CHU de Nantes pour un lymphome, une forme de cancer du sang. Trois sont décédés entre le 10 et le 13 novembre, une mortalité jugée suffisamment inhabituelle pour que l'hôpital déclenche une enquête administrative et que l'inspection générale des affaires sociales soit saisie.

Un médicament remplacé

En cause, le traitement par chimiothérapie administré à ces patients, un mélange de quatre médicaments, dont l'un en rupture d'approvisionnement a dû être remplacé par un autre. C'est lui qui pourrait être en cause, même si selon un pharmacien interrogé par France 3, aucun risque n'est pris. Alors pourquoi les quatre patients ont-ils présentés des effets indésirables graves, allant jusqu'au décès de trois d'entre eux ? L'enquête permettra de le dire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 5 mai 2015. 
Une entrée du CHU de Nantes (Loire-Atlantique), le 5 mai 2015.  (GEORGES GOBET / AFP)