VIDEO. Ils attendent le mariage homo pour avoir le statut de parent

Pour l'instant, dans les couples homosexuels qui ont fondé une famille, l'un des parents n'a aucun droit sur les enfants.

Laëtitia Legendre et Jacques Duboz - France 2

MARIAGE ET HOMOPARENTALITE - Le projet de loi sur les mariages des homosexuels doit être présenté dans quatre jours lors du Conseil des ministres. Un projet très attendu par les couples homosexuels qui sont déjà parents. En effet, dans ces couples, l'un est reconnu par la loi comme parent alors que l'autre n'a aucun droit. Avec le mariage des homosexuels, ce parent sans droit espère pouvoir adopter les enfants et être reconnu comme tel.

C'est le cas de Véronique et Séverine. Cette dernière a été inséminée artificiellement en Belgique. C'est elle qui a porté leur enfant, Martin. Par conséquent, Véronique n'a aucune légitimité. Une situation qui la fait souffrir : "Ils me peuvent me fermer la porte à tout. Ils peuvent dire qu'il n'y a que Séverine qui peut accompagner Martin pour une visite médicale d'urgence. Il n'y a que Séverine qui peut aller à la réunion parents-profs", relève-t-elle.

L'attente est également forte pour Cyril et Philippe qui élèvent ensemble deux enfants adoptés à l'étranger, Thémis et Karl. Philippe se sent exclu car c'est son compagnon qui a mené les démarches pour l'adoption ; c'est donc lui qui est reconnu comme le père. Ainsi, en cas de décès ou de séparation, Philippe ne peut prétendre à rien. "Vis-à-vis de la loi, je n'existe pas", déplore-t-il.

Philippe et Cyril sont les parents de Thémis et de Karl, tous deux adoptés à l\'étranger. Mais c\'est Cyril qui a fait les démarches pour l\'adoption. Il est donc le seul à avoir des droits sur les deux garçons.
Philippe et Cyril sont les parents de Thémis et de Karl, tous deux adoptés à l'étranger. Mais c'est Cyril qui a fait les démarches pour l'adoption. Il est donc le seul à avoir des droits sur les deux garçons. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)