Cet article date de plus de dix ans.

Mariage gay à Arcangues: un adjoint accepte d'unir Guy et Jean-Michel

Le maire de la commune avait refusé de les unir.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel, le 15 juin 2013. (GAIZKA IROZ / AFP)

Jean-Michel et Guy vont pouvoir se marier. Après le refus du maire d'Arcangues (Pyrénées-Atlantiques), leur commune, de les unir, un adjoint a finalement accepté de les unir jeudi 27 juin.

"Après un tour de table où chacun a pu s'exprimer, un adjoint a fini par se porter volontaire pour célébrer le mariage Taubira", a indiqué la mairie dans un communiqué. L'identité de l'adjoint volontaire n'a pas été précisée. Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel, en couple depuis 1997, avaient averti fin mai le maire de cette commune de 3 000 habitants de leur projet d'union.

Jean-Michel Colo, 60 ans, avait informé le 7 juin la préfecture qu'il refuserait, tant qu'il serait à la tête d'Arcangues, de marier des couples de même sexe. Face à cette décision, le couple avait finalement porté plainte mercredi pour discrimination contre le maire et ses adjoints, qu'ils ont également assignés en référé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Mariage et homoparentalité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.