Cet article date de plus de sept ans.

Vaucluse : le mariage de deux lesbiennes sera finalement célébré à Bollène

L'adjointe à la Culture unira finalement Angélique et Amandine, après le refus catégorique de la maire de la Ville, Marie-Claude Bompard.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Angélique Leroux et Amandine Gilles, devant la mairie de Bollène (Vaucluse), le 24 août 2013. ( MAXPPP)

Angélique Leroux et Amandine Gilles vont pouvoir se marier à Bollène (Vaucluse). Après le refus de la maire de la ville, Marie-Claude Bompard, de célébrer leur union, et l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet de Carpentras, la préfecture indique, mardi 27 août, que l'adjointe à la Culture à la mairie de Bollène célèbrera finalement le mariage des deux femmes.

Jusqu'ici, Marie-Claude Bompard, avait refusé de prononcer cette union, demandant le "respect" de sa "conscience". L'élue, membre du parti d'extrême droit la Ligue du Sud,  avait même refusé de déléguer son pouvoir à l'un de ses adjoints, et le préfet n'était pas parvenu, dans un premier temps, à la convaincre. Mais Marie-Claude Bompard a finalement changé d'avis.

"Yannick Blanc, préfet de Vaucluse, se félicite de cette issue qui illustre la capacité de l'Etat à faire respecter l'égalité des droits des citoyens sur le territoire", écrit la préfecture dans un communiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.