Ce qu'Hollande a dit aux opposants au mariage des homos

Le chef de l'Etat a brièvement reçu les organisateurs de la "manif pour tous" à l'Elysée.

Frigide Barjot (centre) et les organisateurs de la \"Manif pour tous\" au Palais de l\'Elysée (Paris), vendredi 25 janvier 2013.
Frigide Barjot (centre) et les organisateurs de la "Manif pour tous" au Palais de l'Elysée (Paris), vendredi 25 janvier 2013. (MAXPPP)

Il écoute, mais ne change pas de position. François Hollande a affirmé vendredi 25 janvier sa détermination à voir adopter le projet de loi sur l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, après avoir reçu brièvement à l'Elysée Frigide Barjot, porte-voix des opposants à ce texte.

Il a par ailleurs de nouveau écarté l'idée d'un référendum à ce sujet, "conformément à l'espirt et à la lettre de notre Constitution", selon un communiqué de la présidence. Le chef de l'Etat a en outre "insisté sur l'importance qu'il attache à la protection des enfants et de toutes les familles auxquelles la loi apportera une plus grande sécurité juridique".

A sa sortie de l'Elysée, Frigide Barjot avait qualifié devant son entretien avec François Hollande de "consistant et sympathique", affirmant avoir la certitude d'avoir "ébranlé" le président qui avait qualifié de "consistante" la grande manifestation des opposants le 13 janvier. Ella a en outre confirmé un appel aux opposants au texte à manifester le 2 février prochain.