Agressions homophobes : "15% des homosexuels souhaitent déménager" après des violences estime l'observatoire LGBT+

Flora Bolter, co-directrice de l'Observatoire LGBT+ de la Fondation Jean Jaurès, était l'invité de franceinfo lundi 13 mai. 

FRANCEINFO

L'Ifop publie lundi 13 mai une enquête pour la Fondation Jean Jaurès sur la multiplication des agressions LGBTphobes. 55% des personnes interrogées déclarent avoir été victimes d'une agression à caractère homophobe au cours de leur vie. Flora Bolter, co-directrice de l'Observatoire LGBT+ de la Fondation Jean Jaurès, explique sur franceinfo que près de 15% des homosexuels souhaitent déménager pour des raisons de sécurité. Elle réagissait à la diffusion d'un reportage sur l'agression d'un couple dans l'Ain à leur domicile. 

franceinfo : L'homophobie est présente partout, du petit village de l'Ain à la banlieue parisienne. Cette question du choix de vivre quelque part ne devrait-elle pas être réglée complétement aujourd'hui ?

Flora Bolter : Normalement oui, si on avait une égalité de traitement sur tout le territoire, si on avait autant de ressources à disposition des victimes partout sur le territoire. On entend beaucoup que l'accueil par les forces de l'ordre est parfois très compliqué. On a une énorme variation d'un territoire à l'autre. Ce n'est pas une question de centre-ville par rapport à banlieue, c'est parfois plus complexe que ça. Les expériences de discrimination et d'agressions ont lieu un peu partout. 15% des homosexuels souhaitent déménager. Généralement après des violences.

Hommes autant que femmes ?

Oui, à peu près. On se rend compte qu'il y a des expériences un peu différentes sur les types d'agressions dont on fait l'objet suivant que l'on soit un homme ou une femme. Mais les stratégies d'évitement sont sensiblement les mêmes.

Flora Bolter, co-directrice de l\'Observatoire LGBT+ de la Fondation Jean Jaurès, était l\'invité de franceinfo. 
Flora Bolter, co-directrice de l'Observatoire LGBT+ de la Fondation Jean Jaurès, était l'invité de franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)