"Ma vie face au cancer, le journal de Clémentine" : les six derniers épisodes du podcast de Clémentine Lecalot-Vergnaud disponibles

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Clémentine Lecalot-Vergnaud est morte, le 23 décembre 2023, après un an et demi de lutte contre le cancer, à l'âge de 31 ans. (FLORENCE BROCHOIRE)
La fin du podcast de Clémentine Lecalot-Vergnaud est mise en ligne mardi.

Six nouveaux épisodes du podcast "Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine", de Clémentine Lecalot-Vergnaud, journaliste à franceinfo, sont publiés mardi 16 janvier sur franceinfo.fr., le site et l'appli Radio France et les plateformes de podcast. Clémentine, journaliste à la rédaction numérique de franceinfo, était atteinte d'un cancer des voies biliaires. Elle est morte le 23 décembre 2023, après un an et demi de lutte, à l'âge de 31 ans. À titre posthume et fidèlement à sa volonté, ce sont les six derniers chapitres de son histoire qui sont disponibles depuis mardi matin.

Il y a neuf mois, Clémentine avait pris le micro pour raconter sa vie face à la maladie, son combat, ses espoirs et ses doutes. Le 1er juin sortaient les dix premiers épisodes de son podcast auquel elle tenait tant pour "laisser une trace", disait-elle. Fin novembre, depuis sa chambre d’hôpital, la journaliste avait souhaité reprendre le fil de son témoignage, au micro de Samuel Aslanoff. Dans ces six derniers épisodes, elle se raconte avec pudeur et sans complaisance : ses dernières semaines, son mariage à l'hôpital, ce moment où elle s'est enfin accordé "le droit de lâcher", tous les petits moments savourés jusqu'au dernier, sa crainte de "mal mourir", après des mois à courir après la maladie qui dit-elle, "avait toujours un coup d'avance et nous regardait de loin".

11 La soupe à la grimace

Depuis la sortie du podcast, l'horizon s'éclaircit pour Clémentine. Sur le front de la maladie, la thérapie ciblée lui a redonné "quasiment toute sa vie". Elle passe le début de l'été comme "portée par l'élan". Sauf que si la thérapie ciblée est efficace contre le cancer, elle a des effets secondaires délétères. Subitement, c'est le retour à la case hospitalisation. Et à la chimio.
Ecouter l'épisode.

12 Le cœur en chamade

Clémentine est admise en urgence en unité de soins intensifs de cardiologie. Et alors qu'elle voyait le cancer comme une "dégradation lente et progressive" à laquelle elle se préparait, cette fois, elle a l'impression de "prendre le mur dans la tête". Elle doit faire face dans l'urgence à une terrible alternative.
Ecouter l'épisode.

13 Nous nous sommes aimés

Dans le couple formé par Clémentine et Grégoire, "il y a toujours eu un petit peu la maladie quelque part". Leur histoire d'amour s'est construite jusqu'au bout, avec et malgré le cancer. Avec Grégoire, le compagnon devenu l'époux, mais aussi l'aidant de Clémentine.
Ecouter l'épisode.

14 Compagnons des mauvais jours

Avec la maladie se nouent aussi des amitiés. Clémentine revient sur Marie et Gabriel. Deux rencontres de hasard devenues de précieux confidents. Des "compagnons" avec qui partager "les moments de fatigue, de découragement, ce qu'on ne peut pas dire à d'autres ".
Ecouter l'épisode.

15 Toujours un coup d'avance

Le cancer est toujours là, les complications s'enchaînent. Et à un moment, Clémentine comprend que cette fois, "on ne rattraperait plus la maladie". Le moment est venu de "parler de tout ça pour de bon" : de la mort qui s'approche, de la moins mauvaise façon de dire au revoir aux gens que l'on aime.
Ecouter l'épisode.

16 L'expérience d'une vie

Clémentine compose avec cette "peur de mal mourir" qui parfois l'a gagnée. Elle vit ses derniers jours auprès de ses proches, se prépare à ses derniers instants, guidée par "l'envie de donner". Et elle savoure jusqu'au dernier "tous ces petits moments, tous ces petits bonheurs", avant de "mourir pour de vrai".
Ecouter l'épisode.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.