Loire-Atlantique : 200 saisonniers s'affairent à la cueillette du muguet

Hier, lundi 20 avril, des centaines de saisonniers ont commencé à cueillir le muguet, en Loire-Atlantique.

FRANCE 2

À quelques jours du 1er mai, l'heure est à la cueillette du muguet. Le coup d'envoi a été donné, lundi 20 avril, en Loire-Atlantique. Et pour cause, dans dix jours, plus de 60 millions de brins de muguet seront offerts un peu partout en France.
Alors depuis hier, 200 saisonniers de la région sont à pied d’œuvre. Parmi eux : de nombreux étudiants. Ces jeunes viennent travailler cinq à sept heures par jour dans les exploitations.

Un travail physique

"Il faut qu'on ramasse les brins qui ont quatre clochettes ouvertes et il faut qu'on fasse des bouquets de 30 brins", explique Sarah Giraudineau, élève en terminale. "C'est difficile pour les jambes, pour le dos, mais il fait beau donc ça va", poursuit la jeune fille.
La cueillette est un travail méticuleux et de longue haleine. "Quand le muguet commence à fleurir, il n'arrête pas. Il faut pratiquement passer dans les parcelles tous les deux jours", note Jean-Pierre Cheminant, producteur de muguet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Clochettes de muguet
Clochettes de muguet (J.-L. KLEIN & M.-L. HUBERT / AFP)