Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Pierre Palmade : "C'est honteux de dire que je puisse être homophobe"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Pierre Palmade : "C'est honteux de dire que je puisse être homophobe"
FRANCE 5
Article rédigé par
France Télévisions

Invité de "C à vous" sur France 5 vendredi, l'humoriste s'est défendu face aux critiques qui l'ont visé après qu'il a fait une distinction entre "les homos" et "les gays".

"C'est honteux", martèle-t-il. "C'était honteux de supposer que j'ai dit quelque chose d'homophobe." "C'est honteux de dire que je puisse être homophobe." Invité de "C à vous" sur France 5 vendredi 10 mai, l'humoriste est revenu sur la polémique provoquée par les propos qu'il a tenus une semaine plus tôt dans "On n'est pas couché", sur France 2. Le comédien y faisait le distinguo entre "les homos" et "les gays".

Dans "On n'est pas couché", le comique expliquait s'être fait "deux schémas". "Les gays, ce sont des gens qui mangent gay, qui vivent gay, qui rient gay, qui parlent gay, qui font des films gay. Les homos, ce sont des gens qui sont homos, mais ce n'est pas marqué sur leur front. On ne le sait pas quand ils parlent, on ne le sait pas quand ils vivent. On ne le sait que quand on va dans leur chambre à coucher." Cette distinction avait provoqué un tollé.

"Je suis LGTB, forcément"

Une semaine plus tard, Pierre Palmade assure que seule "une poignée de personnes" l'a taxé d'homophobie et qu'il s'agissait de "trois-quatre ayatollahs de la pensée gay". "J'ai dit qu'il y avait une communauté gay et des gens qui étaient hors milieu", a expliqué le comédien. Et de plaider : "C'est comme si je disais : 'Chez les juifs, il y a les ashkénazes et les séfarades' et si on me disait : 'Ah dis donc, c'est antisémite'. Bah non."

"Vous voyez bien mes pièces et mon discours sur l'homosexualité depuis quinze ans", a plaidé l'humoriste. "Je suis LGTB, forcément", a tranché Pierre Palmade, plaisantant aussitôt de cette inversion de lettres et concluant : "C'est reparti pour un buzz."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers LGBT+

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.