Vidéo Homophobie dans le football : Ouissem Belgacem témoigne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Il se présente comme français, arabe, musulman et gay. Ouissem Belgacem a poursuivi son rêve de devenir joueur de football professionnel. Un rêve qui s'est averé incompatible avec son homosexualité.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Il se présente comme français, arabe, musulman et gay. Ouissem Belgacem a poursuivi son rêve de devenir joueur de football professionnel. Un rêve qui s'est averé incompatible avec son homosexualité.

Pour Brut, il raconte son histoire.    

Au Toulouse Football Club, un joueur rapidement confronté à l'homophobie 

Dès ses débuts dans le football, Ouissem Belgacem comprend que son orientation sexuelle sera un obstacle majeur dans ce "dernier bastion de l'homophobie". Ces comportements homophobes, Ouissem Belgacem finit même par les adopter pour "faire rire la galerie" et s'intégrer au groupe. Face à la menace de rejet de son homosexualité, il va jusqu'à vouloir "s'hétérosexualiser". Il explique : "Je m'endormais, faisais la prière et je me disais : "Mais faites que je me réveille hétéro."" L'histoire d'Ouissem Belgacem est donc celle d'un joueur contraint d'évoluer dans un environnement particulièrement hostile.  

"Adieu ma honte" : un livre sur le coming out dans le football 

Cette histoire, Ouissem Belgacem la raconte dans son livre "Adieu ma honte". Il revient sur ses années passées au centre de formation du Toulouse Football Club. À ce climat d'homophobie s'ajoutent les diverses injonctions liées à la masculinité toxique : "Une définition assez moyenâgeuse de ce qu'est être un homme", témoigne Ouissem Belgacem. Si l'univers de football a condamné avec une grande fermeté le racisme, l'homophobie reste oubliée des combats actuels.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers LGBT+

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.