Loi LGBT : le bras de fer se durcit entre la Hongrie et Bruxelles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Loi LGBT : le bras de fer se durcit entre la Hongrie et Bruxelles
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Gasparutto - France 2
France Télévisions

La loi LGBT entre en vigueur jeudi 8 juillet en Hongrie. Une loi qui vise initialement à lutter contre la pédocriminalité, mais qui contient des éléments très controversés. Explications.

Sujette à de nombreuses controverses, la loi LGBT est entrée en vigueur en Hongrie. Cette loi vise à lutter contre la pédocriminalité. Pour autant, plusieurs points font polémique et n'ont pas manqué de susciter l'ire de plusieurs dirigeants européens et notamment celle de la présidente de la commission, Ursula von der Leyen. Elle menace d'ouvrir une procédure d'infraction aux valeurs européennes.

Des sanctions envisagées

En théorie, depuis jeudi 8 juillet, il est interdit de diffuser des contenus faisant référence à l'homosexualité à des mineurs. Mercredi, Ursula von der Leyen a redit que cette loi était une honte. Elle a par ailleurs averti : "Si la Hongrie ne corrige pas le tir, la Commission européenne fera usage des pouvoirs qui lui sont conférés." Sont notamment possibles des sanctions financières ou une saisine de la Cour de justice européenne. Mais ces procédures sont assez longues, assez complexes et certains eurodéputés souhaitent activer un autre levier de pression : le plan de relance. La validation du plan de relance hongrois pourrait donc être reportée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.