Homosexualité : ces pays où elle reste un crime

L'homosexualité vient d'être dépénalisée en Inde. Sur le papier, elle était passible de prison à vie. Dans près de 80 pays, les homosexuels ne peuvent toujours pas vivre leur amour au grand jour.

FRANCE 3

Ils attendaient ce jour depuis plus de vingt ans. La communauté LGBT exulte : être homosexuel en Inde n'est plus un crime. "Désormais nous ne sommes plus des criminels, nous pouvons vivre notre vie telle que nous sommes. Merci la Cour suprême !", témoigne un membre de la communauté LGBT. Les peines allaient de dix ans à la prison à vie, mais dans les faits, les poursuites étaient rarissimes. Avec son milliard d'habitants, l'Inde est le 124e pays à décriminaliser l'homosexualité.

Huit pays prévoient la peine de mort pour les homosexuels

Aujourd'hui, 57 pays punissent de la prison cette orientation sexuelle et 13 autres vont jusqu'à la perpétuité. Huit pays prévoient la peine de mort : la Mauritanie, le Soudan, l'Arabie Saoudite, l'Irak, l'Iran, le Yémen, l'Afghanistan et le Pakistan. Dans d'autres pays, dont la Russie, il est interdit de promouvoir ouvertement l'homosexualité. Enfin en Tchétchénie, les persécutions contre cette communauté sont notoires, même si, selon le Président Ramzan Kadyrov, "il n'y a aucun homosexuel dans cette République".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sympathisants de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) célèbrent la décision de la Cour suprême, jeudi 6 septembre 2018.
Des sympathisants de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) célèbrent la décision de la Cour suprême, jeudi 6 septembre 2018. (CHANDAN KHANNA / AFP)