Cet article date de plus de dix ans.

"Lejaby vivra" : le cri de lutte des salariés du fabricant de lingerie

Publié Mis à jour
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les salariés de la dernière usine française du fabricant de lingerie Lejaby ont décidé de mener, mercredi 18 janvier, une "journée de lutte", au moment où la justice doit choisir un repreneur. 

Alors que le tribunal de commerce de Lyon doit choisir un repreneur pour la dernière usine française du fabricant de lingerie Lejaby, les quelque 90 salariés du site d'Yssingeaux (Haute-Loire) ont décidé de mener une "journée de lutte", mercredi 18 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.