Le locataire qui vivait dans 1,56 m2 assigne sa propriétaire en justice

L'affaire avait été révélée par la Fondation Abbé Pierre en janvier. Le local, loué 330 euros par mois, était bien en dessous des normes légales pour un logement.

Le logement de 1,56 m2 dans lequel vivait Dominique à Paris, loué 330 euros par mois.
Le logement de 1,56 m2 dans lequel vivait Dominique à Paris, loué 330 euros par mois. (FONDATION ABBE PIERRE)

Son cas, révélé en janvier par la Fondation Abbé Pierre, avait ému et ouvert les yeux sur les agissements de certains propriétaires. Dominique a vécu quinze ans à Paris dans 1,56 m2, un local impropre pour lequel il payait 330 euros mensuels de loyer. Mardi 15 octobre, sa propriétaire comparaît devant le tribunal d'instance du 11e arrondissement de Paris, rapporte 20 minutes.

Dominique lui réclame 25 000 euros. "Il s’agit du remboursement des loyers des cinq dernières années", explique au quotidien son avocate. "Ainsi que des dommages et intérêts pour le préjudice moral subi par mon client."

Entre-temps, Dominique, âgé de 50 ans, a été relogé dans un appartement plus grand et moins cher. Selon la loi, la surface habitable d'un logement doit être au moins égale à 9 m2 et le volume habitable au moins égal à 20 m3.