Le Grand Est et les Pays de la Loire sont les deux régions où les Français sont le plus heureux, selon le Baromètre des Territoires

Dans ces deux régions, 42% des Français affirment être "très heureux". En Bretagne, Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine, plus de 70% des habitants jugent que leur territoire se porte bien.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le centre ville de Strasbourg et sa cathédrale. (FRANCK DELHOMME / MAXPPP)

Le Grand Est et les Pays de la Loire sont les deux régions où les Français se déclarent le plus, "très heureux", selon le Baromètre des Territoires publié mardi 16 novembre réalisé par le cabinet d’étude Elabe et l’Institut Montaigne en partenariat avec SNCF et franceinfo. Dans ces deux régions, 42% des Français se disent "très heureux".

Les habitants de la Bretagne et Pays de la Loire (73%) ainsi que les habitants de Nouvelle-Aquitaine (70%) sont ceux qui font le plus le constat que leur territoire se porte bien, tandis que c'est en Pays de Loire que les habitants sont les plus optimistes pour leurs avenirs personnels (61%).

À l'inverse, c'est en Nouvelle-Aquitaine et dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur que les habitants sont les plus pessimistes sur l'avenir de la société française (63 %). C'est dans la région Hauts-de-France que les habitants sont les plus inquiets de laisser circuler leurs enfants en pleine journée (35%).

Pour les Franciliens et les Provençaux, les habitants de leur région en sont le premier défaut

Le Baromètre des Territoires pointe également que pour les habitants des Hauts-de-France (34%) et les Bretons (30%), les habitants de leur région en sont le premier atout. À l'inverse, pour les Provençaux (39%) et les Franciliens (38%), il s'agit du premier défaut.

C’est en Bretagne (75%) et en Bourgogne Franche Comté (71%) que l’on se sent le plus en sécurité dans son quartier. C'est en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France que ce sentiment n’est partagé que par respectivement 57% et 58% des habitants.

Enfin, le sondage pointe que c'est largement en Bretagne, pour 69% (soit treize points de plus que la moyenne nationale) que l'on envisage le moins de quitter la région dans laquelle on vit. Sentiment inverse en Ile-de-France où 27% des habitants envisagent de quitter la région s'ils en avaient la possibilité (soit six points de plus que la moyenne nationale).

*Ce sondage a été réalisé sur internet entre le 10 septembre et le 7 octobre 2021 auprès d'un échantillon de 10 054 personnes représentatif de la population française résidente de chaque région administrative métropolitaine âgée de 18 ans et plus. La marge d'erreur est comprise entre 0,3 et 1 point.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.