VIDEO. Les bourreaux présumés de la petite Typhaine jugés aux assises

Le corps de la fillette de 5 ans a été retrouvé enterré dans un bois de Charleroi (Belgique), en 2009. Elle avait succombé à une avalanche de coups. Rappel des faits.

Marianne Mas - France 2

La mère et le beau-père de Typhaine, une fillette de 5 ans devenue leur "souffre-douleur" jusqu'à sa mort en juin 2009, comparaissent devant la cour d'assises du Nord pour "homicide volontaire" à partir du lundi 21 janvier. Anne-Sophie Faucheur, 26 ans, et son compagnon, Nicolas Willot, 27 ans, sont accusés d'avoir tué Typhaine dans la soirée du 10 juin 2009 après un ultime déchaînement de violences et d'avoir fait croire à son enlèvement pour cacher sa mort. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Le corps de Typhaine avait été dissimulé plusieurs jours dans la cave de leur domicile à Aulnoye-Aymeries (Nord), avant d'être enterré nu dans une forêt de la banlieue de Charleroi (Belgique) par son beau-père. Anne-Sophie Faucheur avait déclaré la disparition de sa fille le 18 juin, en prétendant qu'elle avait été enlevée dans le centre-ville de Maubeuge (Nord). Elle était allée jusqu'à accuser la police d'avoir tardé à engager des recherches pour retrouver la fillette, lors d'une conférence de presse. Le couple avait fini par avouer en garde à vue près de six mois plus tard, Anne-Sophie Faucheur évoquant une mort accidentelle après une punition qui avait mal tourné.

L'accusée "reconnaît les faits, elle ne se pardonne pas, elle ne se pardonnera jamais, elle ne comprend pas elle-même ce qui l'a poussée à agir comme ça", a déclaré son avocate, Blandine Lejeune. Nicolas Willot est "tout à fait traumatisé encore aujourd'hui par les actes qu'il a pu commettre" et est "pressé de s'expliquer", selon son défenseur, Emmanuel Riglaire.

Typhaine est morte le 10 juin 2009 sous les coups de son beau-père, à Aulnoye-Aymeries (Nord).
Typhaine est morte le 10 juin 2009 sous les coups de son beau-père, à Aulnoye-Aymeries (Nord). (FRANCE / FRANCETV INFO)