Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Affaire des bébés échangés : une victoire pour les familles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La justice a donné raison aux familles dans l'affaire des bébés échangés il y a une vingtaine d'années dans une clinique cannoise. Le point avec France 3.

Le procès a débuté voilà deux mois. Un procès sans précédent qui opposait une clinique de Cannes (Alpes-Maritimes) à deux familles dont les fillettes avaient été échangées à la naissance.

La justice a rendu sa décision mardi 10 février et donne raison aux familles, qui recevront près de 2 millions d'euros de réparation.  "Après tant d'années, l'erreur est enfin reconnue, moi je suis lavée de tout. Je n'ai plus de raison de me sentir responsable de quoi que ce soit, c'est une reconnaissance qui est un grand soulagement", confie Sophie Serrano, l'une des deux mamans.

La clinique voulait partager la responsabilité avec les familles

Les faits remontent à juillet 1994. Dans une clinique cannoise aujourd'hui fermée, deux bébés atteints d'une jaunisse sont placés en couveuse pour être soignés. Ils sont échangés par une puéricultrice sous l'emprise de l'alcool quand elle les rend à leurs parents.

La vérité ne sera révélée que dix ans plus tard. Pour l'une des jeunes femmes concernées, c'est la fin d'un calvaire. "Ça fait du bien de se dire qu'on ne recevra plus de courrier, et que c'est fini", déclare Manon Serrano, soulagée.

La clinique a reconnu son erreur, mais rejetait une partie de la faute sur les familles. "Comment est-il possible que l'inversion n'ait pas été vue ou pas été révélée, en tout cas plus fermement qu'elle ne l'a été par les mamans", a déclaré son avocate. La clinique a en tout cas été condamnée pour manquement à une obligation de résultat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.