Cet article date de plus de cinq ans.

Une petite victoire pour les pro-GPA

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Une petite victoire pour les pro-GPA
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Si les enfants nés de GPA seront désormais inscrits à l’état civil français, cette pratique reste toujours interdite en France.

Les parents d’enfants nés par GPA à l’étranger sont ravis. La cour de cassation a décidé, ce vendredi 3 juillet, d’inscrire les enfants nés par Gestation pour autrui à l’état civil français. Une petite victoire même si la pratique est toujours illégale en France.

Des procédures simplifiées

Dominique Boren et son mari Jérôme sont soulagés. Et pour cause, leur enfant est né en Russie, d’une mère porteuse. Si le petit garçon vit désormais en France, il n’a encore d’état civil français. "Il s’agit ni plus ni moins que de la reconnaissance pour notre fils, pour tous les autres enfants, du simple fait d’être Français et d’avoir les droits qui y sont attachés", a souligné Dominique, au micro de France 2.
 
Désormais, de nombreuses procédures seront simplifiées à l’instar de l’obtention d’un passeport ou l’inscription à la Sécurité sociale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.