Cet article date de plus de huit ans.

Un homme publie son propre avis de décès pour échapper à la justice

Un habitant de l'Orne, accusé de viol et d'extorsion, l'a fait paraître dans "Ouest-France", pour éviter le tribunal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Il est prêt à tout pour échapper à la justice. Un habitant de l'Orne a fait croire à sa mort pour fuir ses ennuis judiciaires, rapporte Ouest-France, vendredi 7 juin. "Il s'est fait passer pour mort en publiant un avis d'obsèques dans 'Ouest-France'", raconte son frère. Accusé de viol et d'extorsion, le quinquagénaire était absent de la cour d'assises d'Alençon (Orne), qui le jugeait, jeudi.

"Il se moque du monde", selon l'avocate de la partie civile, citée par Ouest-France. Elle assure, devant la cour, que l'accusé "n'a jamais respecté son contrôle judiciaire". "Il donne des certificats médicaux pour ne pas pointer à la gendarmerie, mais il part en vacances au Cameroun", ajoute-t-elle. Le quotidien explique ensuite que l'homme a souvent menti sur l'endroit où il se trouvait et comment il s'est échappé d'un hôpital.

"Ça a toujours l'air compliqué de voir monsieur", a déploré le président de la cour d'assises de l'Orne, qui a tout de même condamné l'accusé à huit ans de prison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.