Supporters tués par un RER : 280.000 euros d'amende pour la SNCF

Le 7 mars 2009, après un match au stade de France, un groupe de supporters s'était retrouvé sur les voies de RER. Un enfant de 10 ans et un jeune de 18 ans avaient été tués, 11 autres supporters blessés. L'accès aux voies n'était pas verrouillé.

(Le 7 mars 2009, un groupe de supporters lillois avait été fauché par un RER © MaxPPP)

La SNCF a été condamnée ce lundi à 280.000 euros d'amende par le tribunal de Bobigny, pour avoir involontairement causé la mort de deux jeunes supporters de foot. En mars 2009, ils avaient été fauchés par un RER, après s'être égarés sur les voies. La compagnie de transport était poursuivie pour "blessures" et "homicides involontaires" en récidive.

Le groupe de Lillois avait assisté au match Lille-Lyon, au stade de France. A la sortie, ils s'étaient perdus et s'étaient retrouvés sur les rails alors qu'un RER arrivait. Un garçon de dix ans et un jeune homme de 18 ans étaient morts.

A LIRE AUSSI ►►► Accident de supporters : la SNCF renvoyée en correctionnelle

La juge qui instruisait le dossier considérait que les supporters avaient enfreint la loi en s'aventurant sur les rails, mais la SNCF n'ayant pas sécurisé l'accès, ni indiqué le danger par une pancarte, elle encourait 750.000 euros d'amende.