Cet article date de plus d'un an.

Attentats de janvier 2015 : témoignages poignants des rescapés de "Charlie Hebdo"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats de janvier 2015 : témoignages poignants des rescapés de "Charlie Hebdo"
FRANCEINFO
Article rédigé par
Stéphanie Perez, Nathalie Perez, D. Fossard, E. Rassat, E. De Pourquery, J. Cohen-Olivieiri - franceinfo
France Télévisions

Les rescapés de l’attaque contre "Charlie Hebdo" sont venus raconter l’horreur mardi 8 septembre au procès des attentats de janvier 2015.

Virginie Chapel a été la première à croiser les frères Kouachi, alors qu'elle travaillait au rez-de-chaussée des locaux du journal Charlie Hebdo. "J’ai vu Chérif Kouachi devant moi qui me demandait où était Charlie. On lui a dit que ce n'était pas là, il s'est énervé et il a tiré. On est tous allés sous nos bureaux. J'ai envoyé des textos à mon fils et mon mari, je pensais qu'on allait mourir", témoigne-t-elle. Les coups de feu continuent encore de résonner dans sa tête. Virginie Chapel n’est pas blessée, mais elle dit être devenue une autre, victime de l’ombre, en insécurité permanente.

Coco "hantée de culpabilité"

À la barre mardi 8 septembre, les témoignages douloureux des survivants et des témoins s’enchaînent. La veuve de Frédéric Boisseau, chargé de la maintenance dans l'immeuble de Charlie Hebdo et première victime des terroristes, a vidé toute son énergie et fini en pleurs. La dessinatrice Corinne Rey, rescapée, a expliqué : "C’est l’impuissance qui est le plus dur à traverser. Je me suis sentie hantée de culpabilité." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.