Justice : un pôle va tenter d'élucider les "cold cases" français

Publié
Justice : un pôle va tenter d'élucider les "cold cases" français
France 2
Article rédigé par
N. Coadou, A. Grenier - France 2
France Télévisions

Un nouveau pôle consacré aux affaires non élucidées a été créé à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Le viol et le meurtre de Sabine Dumont en 1987 est resté une affaire non élucidée, un "cold case". Les investigations viennent d'être confiées, 35 ans après les faits, à une cellule spécialisée du tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine). "Le parquet de Nanterre, et ce n'est qu'un début, travaille sur 107 procédures qui ont été identifiées à partir de diverses sources d'information", confie Pascal Prache, procureur de la République. Sur les 107, sept viennent d'être attribuées à un juge d'instruction pour être réexaminées à la lumière des nouvelles technologies.

Disparition d'Estelle Mouzin

"Les investigations attachées à chacun des dossiers vont être particulières, chronophages, nécessiter beaucoup de temps", précise Catherine Pautrat, présidente du tribunal de Nanterre. Parmi les dossiers rouverts, celui de la petite Estelle Mouzin. L'ombre du tueur en série Michel Fourniret plane encore sur sa disparition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.