Info franceinfo Disparition d'Estelle Mouzin : les fouilles reprendront le 30 août dans les Ardennes

Cette septième et ultime campagne de fouilles pour retrouver le corps de la petite fille  doit durer une semaine, dans une zone de 2,5 hectares. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le site des fouilles pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin, le 26 juin 2021 à Issancourt-et-Rumel. (KAREN KUBENA / MAXPPP)

Deux mois après les dernières recherches du corps d'Estelle Mouzin, les fouilles vont reprendre lundi 30 août dans les Ardennes en présence de Monique Olivier, a appris franceinfo de sources concordantes. L'ex-femme du tueur en série Michel Fourniret sera extraite de sa prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne pour assister aux fouilles à Issancourt-et-Rumel, aux côtés de la juge d'instruction Sabine Khéris.

Il s'agira là de la septième et dernière campagne de recherche du corps de la petite fille de 9 ans, enlevée par Michel Fourniret le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne. Le tueur en série, mort le 10 mai dernier, avait fini par avouer il y a un peu plus d'un an l'enlèvement, le viol et le meurtre d'Estelle Mouzin.

Une semaine de fouilles

Depuis, Monique Olivier a précisé le scénario macabre de la mort de la petite fille et elle a conduit la doyenne des juges d'instruction du tribunal de Paris et les enquêteurs à l'orée d'un bois communal. C'est là, dit-elle, qu'elle a attendu que Michel Fourniret enterre le corps de la petite fille.

Cette ultime campagne de fouilles doit durer une semaine, dans une zone de 2,5 hectares. Deux pelleteuses seront déployées, notamment pour arracher les souches des arbres, après des opérations de déboisement en avril dernier. La juge Khéris aura ensuite la possibilité de clôturer cette instruction et d'ouvrir ainsi la voie à un procès.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Michel Fourniret

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.