Cet article date de plus d'un an.

L'ancien ministre de la Justice Albin Chalandon est mort à l'âge de 100 ans

"La France perd un de ses combattants de la Libération, la République un de ses grands serviteurs et le ministère de la Justice un de ses anciens Gardes", a déclaré Eric Dupond-Moretti.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Albin Chalandon, alors ministre de la Justice, le 19 décembre 1986 à Paris. (JOEL ROBINE / AFP)

L'ancien garde des Sceaux sous la présidence de François Mitterrand, Albin Chalandon, est mort à l'âge de 100 ans, a annoncé sur Twitter le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, jeudi 30 juillet. "Avec le décès d'Albin Chalandon, la France perd un de ses combattants de la Libération, la République un de ses grands serviteurs et le ministère de la Justice un de ses anciens Gardes", a affirmé Eric Dupond-Moretti. "A cet instant, je pense avec émotion à son épouse, à ses enfants et à ses proches", a-t-il ajouté.

Albin Chalandon a été député des Hauts-de-Seine de 1973 à 1976, puis ministre de la Justice de 1986 à 1988. Il fut également ministre sous la présidence de Charles de Gaulle, notamment au ministère de l'Equipement et du Logement de 1968 à 1972.  Il avait refusé le portefeuille des Affaires étrangères pour ne pas "devenir le télégraphiste pris dans une bagarre Mitterrand-Chirac", rapporte Le Monde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.