Justice : "Ils scotchent des cartons sur les fenêtres l’hiver", le maire de Cusset dans l'Allier alerte sur l’état du tribunal de sa ville

Jean-Sébastien Laloy appelle Éric Dupond-Moretti, le nouveau ministre de la Justice, à visiter les lieux et dégager des moyens pour que la justice soit rendue dans des lieux "dignes".

Le palais de justice de Cusset dans l\'Allier.
Le palais de justice de Cusset dans l'Allier. (GOOGLE STREET VIEW)

Le maire LR de Cusset (Allier) Jean-Sébastien Laloy a écrit mercredi au nouveau ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, pour qu’il vienne découvrir le tribunal judiciaire de cette ville "qui est le premier du département, mais qui est dans un état assez catastrophique". "En venant ici, il pourra se convaincre de l’urgence de la situation", a indiqué l'élu qui est également avocat jeudi 9 juillet sur franceinfo. "Ils scotchent des cartons sur les fenêtres l’hiver pour que les courants d’air ne passent pas", s’indigne-t-il. 

"De mémoire d’avocat au barreau de Cusset, Éric Dupond-Moretti n’est jamais venu plaider dans notre tribunal", a-t-il dit, en réponse au nouveau ministre de la Justice, qui avait déclaré lors de sa remise des Sceaux : "J’ai sillonné la France dont je connais tous les tribunaux ". Jean-Sébastien Laloy décrit le tribunal judiciaire de Cusset comme "un bâtiment délabré", "très ancien", où "on fait vraiment avec les moyens du bord". "Il y a des fuites dans les greniers, où l’on entrepose les scellés comme on peut", "les délégués du procureur reçoivent dans des bureaux qui sont dans des caves", "les justiciables sont reçus dans une petite bibliothèque et pas dans une salle d’audience", énumère-t-il. "Ce n'est pas normal" que la justice "soit rendue dans des lieux délabrés et misérables", s’indigne-t-il.

La justice doit être "rendue dignement, quel que soit l’endroit où l’on habite" 

"Ça fait des dizaines d’années que les moyens ne sont pas mis sur la table pour que nos juridictions aient des lieux, aient des cités judiciaires qui soient dignes de ce nom", se désole Jean-sébastien Laloy.

On a eu des promesses de la part de Nicole Belloubet. On attend aujourd’hui vraiment, et avec beaucoup d’espoir, qu'avec Éric Dupond-Moretti on passe des promesses aux actes. Jean-Sébastien Laloy, avocat et maireà franceinfo

"Partout en France le justiciable a le droit à un procès qui se déroule dans de bonnes conditions", rappelle Jean-Sébastien Laloy, qui dit se battre pour "que la justice puisse être rendue dignement et quel que soit l’endroit où l’on habite."