VIDEO. "Le combat continue" pour Jérôme Kerviel

L'ex-trader de la Société générale est sorti de la prison Fleury-Mérogis (Essonne) pour finir sa peine sous bracelet électronique.

(FRANCE 2)

"Je suis super heureux de sortir." Jérôme Kerviel, l'ancien trader de la Société générale a quitté lundi 8 septembre la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), après avoir obtenu la semaine dernière un placement sous surveillance électronique. 

Ce dispositif permet à l'ancien trader, condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour avoir causé la perte de 4,9 milliards d'euros à la Société générale, de quitter tous les jours son domicile de 7 heures à 20h30 pour travailler dans une société de conseil en logiciels informatiques, et de circuler sans contraintes horaires les week-ends et jours fériés. 

"Le combat continue" 

Symbole des dérives de la finance qu'il dénonce aujourd'hui, Jérôme Kerviel ne compte pas baisser les bras"Je vais plus que jamais continuer ce combat-là, il y a de nombreux fronts qui sont engagés. Le combat continue, j'ai envie de dire qu'il commence", a-t-il martelé devant la presse à sa sortie de détention.

Des procédures sont, en effet, toujours en cours. Un nouveau procès doit déterminer le préjudice financier présumé de la banque et le montant des dommages imputables à l'ancien trader après que la Cour de cassation a cassé la décision initiale sur ce plan. Une information judiciaire pour faux, usage de faux et escroquerie au jugement est, en outre, ouverte à la suite de plaintes de l'ex-trader contre son ancien employeur.

L\'ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel à sa sortie de prison, le 8 septembre 2014 à Fleury-Mérogis (Essonne).
L'ex-trader de la Société générale Jérôme Kerviel à sa sortie de prison, le 8 septembre 2014 à Fleury-Mérogis (Essonne). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)