Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Chantal Beining, la mère d'une des deux victimes, est morte

Elle avait relancé l'affaire du meurtre de son fils Cyril Beining et de d'Alexandre Beckrich en faisant appel du non-lieu prononcé au bénéfice de Francis Heaulme, finalement condamné.

Chantal Beining en avril 2017 avant l\'ouverture du procès de Francis Heaulme devant la cour d\'assises de Moselle.
Chantal Beining en avril 2017 avant l'ouverture du procès de Francis Heaulme devant la cour d'assises de Moselle. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Chantal Beining, la mère de Cyril Beining, est morte ce mercredi à l'hôpital de Metz, a appris franceinfo auprès de son avocate Dominique Boh-Petit. Elle était âgée de 76 ans. Chantal Beining se battait depuis des années contre le cancer. "Elle est morte comme elle a vécu, sans faire de bruit", a expliqué son avocate à franceinfo.

Son fils, Cyril Beining et Alexandre Beckrich avaient été retrouvés morts tués à coups de pierre le 28 septembre 1986 sur un talus SNCF, dans cette commune de la périphérie de Metz. Patrick Dils avait d'abord été condamné pour ce double crime en 1989 avant d'être acquitté. 

"Mon combat est terminé"

En 2007, c'est Chantal Beining qui avait relancé l'affaire en faisant appel du non-lieu prononcé au bénéfice de Francis Heaulme, ouvrant la voie à un nouveau procès. Surnommé le routard du crime, Francis Heaulme a finalement été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en décembre 2018 par la cour d'assises des Yvelines. Une peine identique avait été prononcée par la cour d'assises de Moselle en mai 2017. 

"Mon combat est terminé, j'ai été jusqu'au bout, je l'ai promis à mon Cyril", avait alors réagi, très émue, Chantal Beining à la sortie de l'audience.