Création d'un parquet national antiterroriste : une magistrate craint une "hyper-centralisation" des moyens

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a annoncé la création d'un parquet national antiterroriste en France. Béatrice Brugère, ex-juge antiterroriste et membre du syndicat Unité magistrat FO, regrette "que l'on se prive de capteurs et d'acteurs sur le territoire".

Invitée de franceinfo, mardi 19 décembre, Béatrice Brugère, secrétaire générale du syndicat Unité magistrat FO et ancienne juge antiterroriste, a dit craindre une "hyper-centralisation" des moyens, après l'annonce de la création d'un parquet national antiterroriste en France. 

L'inconvénient de ce qu'on nous annonce, c'est que l'on se prive de capteurs et d'acteurs sur le territoire. Je suis pour la création d'un parquet national antiterroriste mais pas celui-là

Béatrice Bugère

à franceinfo

"L'enjeu du terrorisme, c'est le territoire. On s'aperçoit que la menace est sur tout le territoire", a-t-elle rappelé. Or, "on exclut toute la zone gendarmerie, qui représente 90% du territoire, et on exclut tous les magistrats qui sont sur le territoire puisqu'on estime que ça doit être hyper-centralisé à Paris", a pointé Béatrice Brugère, estimant qu'il "aurait été intéressant de voir ce que font les Italiens".

"Les Italiens ont créé un parquet national antiterroriste, sauf que ce n'est pas du tout la même chose, a-t-elle poursuivi. Ce parquet national est là pour coordonner les autres parquets sur le territoire, compétents pour lutter contre le terrorisme", alors qu'en France, "on estime que hors de Paris, point de salut."

"Deuxièmement, ce parquet national antiterroriste a été lié à ce qu'on appelle l'antimafia. Or nous savons aujourd'hui que la menace terroriste n'est pas autonome, il y a des porosités avec la criminalité organisée, et là, on est en train d'hyper-centraliser et de mettre en silo une menace qui n'a manifestement pas été comprise", a regretté l'ancienne juge.

Béatrice Brugère, secrétaire générale du syndicat Unité magistrat FO et ancienne juge antiterroriste, invitée de franceinfo, mardi 19 décembre 2017.
Béatrice Brugère, secrétaire générale du syndicat Unité magistrat FO et ancienne juge antiterroriste, invitée de franceinfo, mardi 19 décembre 2017. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)