Bercy : une vente aux enchères des biens saisis par la justice

Jeudi 14 novembre, Bercy met en vente aux enchères plus de 400 lots d'objets saisis par la justice. L'objectif du gouvernement ? Faire rentrer de l'argent dans les caisses.

France 2

Bercy vend ses trésors. Comme chaque année, le jeudi 14 novembre, le ministère de l'Economie et des Finances met en vente aux enchères les objets saisis par les tribunaux et les douanes. Plus d'un millier d'acheteurs ont fait le déplacement pour profiter des bonnes affaires. Les prix des 400 lots en vente sont très attractifs. Un particulier s'est notamment offert un scooter pour 5 600 euros. Dans le commerce, il aurait dû débourser entre 7 000 et 7 500 euros.

50 millions d'euros rapportés l'an passé

Des objets d'art ou des bijoux sont aussi en vente. Une potentielle acheteuse ne voit aucun problème à s'offrir l'une de ces pièces qui appartenait auparavant à un délinquant. "Il n'a pas d'âme le bijou", affirme-t-elle. Les objets mis en vente sont studieusement surveillés par un vigile dans une autre salle. Les objets achetés par les criminels par exemple avec l'argent d'un trafic de drogue peuvent légalement être revendus pour le compte de l'Etat. Une façon pour le gouvernement de s'indemniser. L'an dernier, les ventes aux enchères avaient rapporté 50 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris. (JOEL SAGET / AFP)