Alsace : le procès du promoteur immobilier Antoine Brun commence

Plus d'une centaine de familles poursuivent le promoteur immobilier. Retour sur l'affaire.

FRANCE 2

En Alsace, 117 familles poursuivent un promoteur immobilier en justice. Elles ont dû attendre 10 ans pour occuper leurs appartements. Pour certains, la facture a grimpé de 30%. Le procès s'est ouvert ce lundi 18 avril au matin. C'est un premier soulagement pour les parties civiles, après huit ans d'attente.

Cinq de prison

En 2006, Antoine Brun a lancé six projets en Alsace, mais très vite, les clients déchantent. Les chantiers sont à l'arrêt, les entreprises de construction ne sont plus payées et en 2008, la société Brun Habitat est placée en liquidation judiciaire. Les logements de plus de 100 familles sont abandonnés inachevés. La plupart des victimes ont avancé plus de 100 000 euros, 75% du prix de leur appartement. Pour eux, la situation devient vite critique.

Pendant sept ans, il a fallu se battre pour trouver un repreneur, relancer le chantier et composer au quotidien. "Ça a été très compliqué. On a dû se reloger dans un premier temps chez les beaux-parents", explique Frabrice Tissot, propriétaire victime. Ce lundi devant le tribunal, Antoine Brun a contesté les faits qui lui sont reprochés. Les victimes réclament en tout trois millions d'euros pour le préjudice économique. Le promoteur risque cinq ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT