Outreau : un troisième procès s'ouvre aujourd'hui

Daniel Legrand comparait à partir de ce mardi 19 mai aux assises de Rennes, pour des faits de viols sur mineurs.

FRANCE 3

Dix ans après son acquittement, Daniel Legrand se retrouve de nouveau devant les assises, ce mardi 19 mai. Il comparait à Rennes, pour des faits de viols sur mineurs qui lui sont reprochés, cette fois, quand il était mineur. "Je suis prêt pour défendre mon honneur, mon innocence", lance l'accusé qui réfute fermement ces accusations. "Je n'ai rien fait, je me défendrai", assure-t-il à France 3.

"Il faut que ça s'arrête"

Jonathan Delay, le fils de Myriam Badaoui, est l'un de ses principaux accusateurs. Avec ses frères, ils se sont portés partie civile. "Il y a des choses à expliquer, ça, c'est sûr et certain", explique-t-il, sans donner davantage de détails.
Pour la défense de l'accusé, c'est l'incompréhension : "Qui choisit-on ? On choisit celui-là, qui n'a jamais, et je dis bien jamais, été mis en cause par personne dans ce dossier. Il faut que ça s'arrête", martèle l'avocat Éric Dupond-Moretti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Daniel Legrand fils, l\'un des acquittés de l\'affaire de pédophilie d\'Outreau, le 16 février 2011 à Wimille (Pas-de-Calais).
Daniel Legrand fils, l'un des acquittés de l'affaire de pédophilie d'Outreau, le 16 février 2011 à Wimille (Pas-de-Calais). ( MAXPPP)