Affaire du Carlton : les avocats de DSK parlent d'un dossier "inexistant"

Pour Me Henri Leclerc, les infractions qui sont reprochées à DSK ne tiendraient pas devant un tribunal. L'ex-patron du FMI a été mis en examen lundi pour "proxénétisme aggravé en bande organisée". 

Reuters

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn ont évoqué un dossier "vide" lors d'une conférence de presse mardi 27 mars à Paris, au lendemain de la mise en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée" de l'ancien patron du FMI dans l'affaire du Carlton de Lille.

Pour Me Henri Leclerc, les infractions qui sont reprochées à DSK ne tiendraient pas devant un tribunal.

Les avocats de DSK, Frédérique Beaulieu, Henri Leclerc et Richard Malka, devant la presse le 27 mars 2012.
Les avocats de DSK, Frédérique Beaulieu, Henri Leclerc et Richard Malka, devant la presse le 27 mars 2012. (BERTRAND GUAY / AFP)