Affaire Bouchon : l'avocat général demande l'acquittement

Dans l'affaire Patricia Bouchon, la joggeuse tuée en 2011, lors du procès vendredi 29 mars, l'avocat général a requis l'acquittement pour l'accusé, faute d'éléments.

FRANCE 3

Sera-t-il acquitté ? C'est tout cas ce qu'a requis l'avocat général vendredi 29 mars pour l'accusé du procès du meurtre de Patricia Bouchon, la joggeuse tuée en 2011. Le procès a duré deux semaines pour tenter d'établir l'innocence ou la culpabilité de Laurent Dejean. "Est-ce lui qui a bien été aperçu la nuit du 14 février 2011 au volant d'une Clio ? Il a été formellement identifié par un témoin. Est-ce bien lui qui a déplacé le corps à 12 km de la scène du crime pour aller le dissimuler au fond d'une buse enfouie sous 40 cm d'eau ? Un lieu que connaissait bien l'accusé. À ces questions, l'avocat général a répondu : 'Je ne sais pas'. Il a donc requis l'acquittement au bénéfice du doute", commente, en direct de la cour d'assises de la Haute-Garonne, le journaliste Bruno Freddiani.

La famille convaincue de la responsabilité de l'accusé

"Pourtant au fil des audiences, l'homme s'est montré très incertain. Il s'est enfermé dans ses mensonges, ses dénégations, contradictions. La conviction de la famille est faite, les jurés se sont retirés pour aller délibérer et chercher leur intime conviction dans la sérénité de leur conscience", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au procès du meurtre de Patricia Bouchon, le 14 mars 2019 à Toulouse.
Au procès du meurtre de Patricia Bouchon, le 14 mars 2019 à Toulouse. (PASCAL PAVANI / AFP)