"En prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste", le virage à droite d'Emmanuel Macron en matière d'immigration

En matière d'immigration, Emmanuel Macron a durci le ton lundi 16 septembre. "En prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste", a indiqué le président de la République.

France 2

Un sujet inattendu a pris le dessus lors d'une réunion à huis clos entre parlementaires LREM. Lundi 16 septembre, Emmanuel Macron a indiqué considérer l'immigration comme un défi pour sa majorité : "La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n'ont pas de problème avec cela : ils ne la croisent pas. Les classes populaires vivent avec". Une offensive et un virage à droite qu'il assume.

Un débat prévu le 30 septembre à l'Assemblée

"En prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste", poursuit le chef d'État. Pour Emmanuel Macron, le seul opposant c'est le Rassemblement national. "L'année dernière, 350 000 entrées légales sur notre territoire, c'est la ville de Nice. Ça veut dire qu'à ce rythme là, à la fin de son mandat, 2 millions d'étrangers seront entrés sur le territoire", estime Marine Le Pen. Dès lundi 30 septembre, l'immigration sera au centre d'un débat à l'Assemblée nationale, ce qui pourrait fracturer la majorité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron pendant un discours, le 15 juillet 2019 à Belgrade, en Serbie.
Emmanuel Macron pendant un discours, le 15 juillet 2019 à Belgrade, en Serbie. (LUDOVIC MARIN / AFP)