Harcèlement sexiste : le gouvernement lance un plan de lutte

"Stop, ça suffit", c'est le nom de cette campagne pour lutter contre le harcèlement sexiste dans les transports en commun. 

FRANCE 3
"Stop, ça suffit", c'est le nom de la campagne initiée par le gouvernement pour lutter contre le harcèlement sexiste dans les transports en commun. Dans le métro parisien, l'heure de pointe est une angoisse pour les femmes. Celle de croiser ceux qu'on appelle les frotteurs, des hommes qui se collent aux voyageuses. Gestes déplacés, insultes, mains aux fesses, dans les transports en commun, les femmes sont des victimes impuissantes.

Brigade spécialisée 

Pour rappeler ce que les femmes vivent tous les jours, des affiches dans les gares et dans le métro. Le gouvernement entend faire bouger les consciences. "C'est une volonté de mobiliser toute la société pour dire que tout le monde peut en tant que témoin aussi porter assistance et aide lorsqu'une femme peut être victime de harcèlement par des propos ou des attouchements", explique Pascale Boistard, Secrétaire d'État aux droits des femmes. En Ile de France une brigade spécialisée traque les agresseurs, ils risquent jusqu'à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes manifestent Gare du Nord à Paris  contre le harcèlement dans les transports le 16 avril 2015.
Des femmes manifestent Gare du Nord à Paris  contre le harcèlement dans les transports le 16 avril 2015. (CITIZENSIDE/PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE.COM)