14-18 : l'émancipation des femmes après-guerre

La Grande Guerre transforme en profondeur la société française. Tout le pays est à reconstruire, les femmes s'émancipent, c'est le début d'une nouvelle ère. 

La liesse dans les rues de Paris. 11 novembre 1918, toute la France chante et danse pour fêter la victoire. Une société en pleine ébullition, et la certitude que rien ne sera plus jamais comme avant. La place des femmes notamment. Pendant quatre ans, elles ont porté l'économie française à bout de bras dans les usines ou aux champs. Pour certaines tâches, elles portent même des pantalons pour la première fois de leur vie. Alors forcément, après guerre, elles entendent bien faire durer ce vent de liberté.

Le sport, cet héritage inattendu de la Première Guerre mondiale

"Si on compare les images de 1914 avec celles de 1919, on note un net raccourcissement des jupes, une plus grande liberté de mouvement dans les vêtements, la femme androgyne qui se coupe les cheveux, qui va porter des tailleurs, qui fume et qui va ressembler peu ou prou aux hommes", explique Sophia Kurkdjian, historienne. La femme française s'encanaille et s'initie pour la première fois à la pratique sportive. Le sport, est un autre héritage inattendu de la Première Guerre mondiale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat français dans une tranchée de l\'Est de la France, pendant la Première Guerre mondiale.
Un soldat français dans une tranchée de l'Est de la France, pendant la Première Guerre mondiale. (STRINGER / AFP)