VIDEO. "1914-1918, la presse et la guerre" : comment la presse imagine-t-elle l'après-armistice ?

Certains quotidiens rêvent d’une Europe socialiste. D’autres, parlent tissu et cercueils…

Voir la vidéo

C'est le quotidien socialiste Le Populaire de Paris qui affiche ces moments historiques à la une : "La guerre a fini ce matin à 11 heures. L'armistice avec l'Allemagne a été signée ce matin à 5h40" et l'on aperçoit la mention "officiel" au bout du titre. Bref, c'est du solide.

Ce journal créé par Jean Longuet, le petit-fils de Karl Marx, se prend à rêver à des lendemains socialistes pour nombre de pays européens. Certes, mais pour ne citer que l'Allemagne, le mouvement spartakiste en pleine ébullition, ce mouvement d'extrême gauche sera écrasé début 1919.  

"Grande catastrophe, la paix a éclaté !"

C'est le trait d'humour du "Bulletin Désarmé, le journal de ceux qui tirent les mitrailleuses ou les cuisines roulantes". L'article intitulé PAX, ne s'embarrasse pas du second degré : "La paix pour nous autres poilus, n'est-elle pas la fin des combats sanglants, des luttes ardentes, des bombardements intensifs et de toutes nos misères ?" Précisément à la date du 11 novembre la presse se préoccupe de questions particulièrement concrètes. "A-t-on songé à la démobilisation de nos poilus ?", s'interroge Le Populaire. "Ceux qui ont passé 4 années et plus dans la boue des tranchées, n'auront-ils pas hâte de se débarrasser du souvenir de tant de souffrances en revêtant l'habit civil ?" 

Avons-nous aussi suffisamment de cercueils ? L'article du journal La Presse en 1922, intitulé : "Sous la pluie, les morts attendent leurs cercueils" est explicite. Il évoque le "scandale des exhumations militaires", autrement dit, les sinistres œuvres des "mercantis de la mort", ceux qui exploitent la douleur des familles à la recherche du corps de leur soldat « tué au champ d'honneur ".

Comment les journaux ont-ils parlé de la grande guerre ? Et les poilus, que pensaient-ils du travail de la presse ? Ce contenu fait partie d'un voyage 7 vidéos de 4 minutes dans les archives de presse de la grande bibliothèque nationale de France, en partenariat avec Retronews. 

> VIDEO. "1914-1918, la presse et la guerre" : qui a fait les images du conflit ?
> VIDEO. "1914-1918, la presse et la guerre" : quand l'armée censure la presse
> VIDEO. "1914-1918, la presse et la guerre" : "Tout faire contre la grippe espagnole", l'autre fléau de la Grande Guerre
VIDEO. "1914-1918, la presse et la guerre" : les journaux ont publié d'incroyables bobards
VIDEO. "1914-1918, la presse et la guerre" : quand les poilus décident de dire leurs vérités
> VIDEO. "La Greffe générale" : quand les gueules cassées créent leur propre journal

le jour du 11 novembre ou le monde d’après
le jour du 11 novembre ou le monde d’après (le jour du 11 novembre ou le monde d’après)