Commémorations : fin du périple mémoriel d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a terminé, vendredi 9 novembre, son déplacement sur les routes de la Première Guerre mondiale dans le nord et l’est de l’Hexagone.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Emmanuel Macron a pris un nouveau bain de foule, dans la soirée du vendredi 9 novembre, à Péronne (Somme). Face au chef de l’État, il y a toujours du désarroi et des récriminations. Dans la matinée du vendredi 9 novembre, c’est dans un bar de Bully-les-Mines (Pas-de-Calais), près de Lens, que le président de la République a répondu aux inquiétudes des Français. Une fois n’est pas coutume, il avait un verre de bière à la main. Avant de repartir, interrogé par un journaliste, le chef de l’exécutif a affirmé ne jamais fuir les contestations.

Ambiance plus solennelle à Thiepval

Dans l’après-midi du vendredi 9 novembre, l’ambiance était beaucoup plus solennelle pour les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. La première cheffe de gouvernement accueillie est Theresa May. Il l’a reçue au mémorial de Thiepval (Somme), dédié aux armées françaises, britanniques et sud-africaines. Emmanuel Macron rentre à Paris dans la soirée du vendredi 9 novembre, avant un long week-end de commémoration.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre Britannique, Theresa May, et le président français, Emmanuel Macron, le 9 novembre 2018 à Albert (Somme).
La Première ministre Britannique, Theresa May, et le président français, Emmanuel Macron, le 9 novembre 2018 à Albert (Somme). (LUDOVIC MARIN / AFP)