Affaire Vincent Lambert : le docteur Sanchez entendu par la police judiciaire en audition libre

Les parents de Vincent Lambert ont déposé une plainte pour tentative de meurtre, vendredi, mais ne tenteront plus rien pour "arrêter le processus mortel".

L\'entrée de l\'hôpital où se trouve Vincent Lambert, à Reims (Marne).
L'entrée de l'hôpital où se trouve Vincent Lambert, à Reims (Marne). (ERIC DAMAGGIO / FRANCE-INFO)

Les parents de Vincent Lambert ont déposé une plainte pour tentative  homicide volontaire vendredi 5 juillet au commissariat de Reims contre le docteur Vincent Sanchez du Centre hospitalier de Reims. Le médecin a été entendu par la police judiciaire de Reims, ce week-end, dans le cadre d'une audition libre, apprend franceinfo, lundi 8 juillet, de source proche de l'enquête. Des constatations ont été également menées au CHU de Reims dans le cette enquête préliminaire ouverte pour "tentative d'homicide en bande organisée".

Mardi 2 juillet, le médecin du CHU de Reims Vincent Sanchez avait annoncé à la famille de Vincent Lambert un nouvel arrêt des traitements. Il n'est depuis plus alimenté ni hydraté. Les avocats des parents Lambert avaient menacé de poursuivre pour "meurtre avec préméditation" le médecin qui ordonnerait un arrêt des traitements.

Tétraplégique, Vincent Lambert est dans un état végétatif depuis 2008 et un accident de la route. L'avocat de Viviane et Pierre Lambert a indiqué, lundi sur franceinfo, qu'ils ne déposeront plus aucun recours pour le maintien en vie de leur fils. Les parents contestaient depuis 2013 toute décision sur un arrêt des traitements de maintien en vie de leur fils.